dimanche 19 juillet 2015

[manga] Stray Dog



Nom du titre en V.F : Stray Dog
Auteur : VanRah
Date de parution : 2015
Edition : Glénat




Résumé

Ishtar. Un monde oscillant entre lumière et ténèbres où se côtoient présent et passé, patrimoine et renouveau, pierres antiques et technologies nouvelles. Un monde partagé entre une surface idéalisée et une réalité plongée dans le chaos.
C’est au sein de cet univers que vont se croiser deux personnes au destin incertain et que tout oppose : Aki, une jeune fille ayant perdu le goût de sourire, et Toru, un Karat, un lycan aux yeux rouges, possédé par une malédiction funeste.
Ce qui les lie ? Un contrat d’obéissance qui permet de contrôler les Karat et fait de la jeune Aki la maitresse de Toru.



Mon avis

Une fois de plus, je déloge à mon règlement. Cette fois-ci, c’est un manga fantastique qui a retenu mon attention ! Stray Dog. Je ne connaissais pas du tout avant que ma libraire préférée ne m’en parle. Et lorsque j’ai vu les illustrations, j’avoue avoir été conquise. Je n’ai donc pas hésité bien longtemps avant de l’acheter. Et aussitôt acheté, aussitôt lu !

Toru est un monstre. Un vrai, dans tous les sens du terme. Démon lycan de son état, il est devenu la bête noire des arènes clandestines, réputé pour sa sauvagerie. Pas une seule défaite à son actif. Pourtant, depuis quelques temps, il refuse les mises à mort. C’est alors qu’il rencontre Senri, qui lui propose un marché…

L’histoire prend place dans un univers inquiétant dans lequel, les démons, appelés Karat, se mèlent aux humains, bien que la plupart soient fichés et plus ou moins destinés à alimenter les combat clandestins qui se déroulent dans les bas quartiers de la ville. On y suit l’histoire de Toru, un démon lycan qui, sur les ordres de son maitre se voit contraint de participer à ses combats à mort.

La psychologie des personnages n’est pas très développée, dans le sens où leurs sentiments ne sont pas dévoilés. On ne sait pas grand-chose de chacun des personnages, juste ce qu’il y a à savoir pour l’histoire. Et j’aime cette ambiance de mystère qui plane sur eux.

J’ai adoré la façon dont l’auteur s’approprie le mythe de la Bête du Gévaudan. La vision qu’elle en a à travers son manga est vraiment originale et très bien trouvée. J’avoue avoir été très agréablement surprise ! De plus, on est vraiment dans un manga seinen. Les loups-garous sont de vrais loups, sanglants, meurtriers, pour lequel un être humain n’est rien d’autre qu’un morceau de viande ! On est bien loin de toutes ces histoires « bit-lit » remplies de loups-garous apprivoisés ! C’est grandement appréciable !

Et malgré l’univers sombre et inquiétant dans lequel évoluent les personnages, l’humour reste néanmoins assez présent ! J’ai plus d’une fois souris à la lecture de certaines répliques ! Sans parler de la référence sur « Twaïlight » !

Côté graphisme, je suis fan ! Les dessins sont vraiment très beaux et la couverture est juste magnifique ! J’avoue qu’elle a grandement influencé mon choix !

Un point négatif cependant, c’est la ressemblance entre les personnages. J’avoue avoir dû reprendre ma lecture plusieurs fois après m’être complètement larguée entre les différents personnages. Ils n sont pas très nombreux, mais se ressemblent beaucoup ! Déjà que je ne suis pas physionomiste dans la vraie vie, alors les mangas, n’en parlons pas !

Mais dans l’ensemble, ce manga est vraiment une excellente découverte ! J’ai adoré et je pense qu’il plaira à tous les amateurs de fantastique à la recherche d’une histoire originale.

4 commentaires:

  1. Je m'attendais à quelque chose de beaucoup mieux !
    Une déception ce manga, j'ai eu du mal à suivre, c'est brouillon et temporellement pas assez précis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ouais ? Moi j'ai vraiment trouvé génial :D

      Supprimer
  2. La chronique m'a donné envie de le découvrir :-)
    Je réserve mon jugement le cas échéant ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai hâte de lire ta chronique dessus mon Toto ^_^

      Supprimer