mardi 11 août 2015

Le cycle d'Elric T.1 Elric des Dragons




Nom du titre en V.O : Elric of Meniboné
Nom du titre en V.F : Elric des dragons
Série : Le cycle d’Elric
Auteur : Michael Moorcock
Date de parution : 2006
Edition : Pocket


Ma note : 





Résumé

Melniboné, l’île aux Dragons, régnait jadis sur le monde. Désormais les Dragons dorment et Melniboné dépérit. Sur le trône de Rubis, siège Elric, le prince albinos, dernier de sa race, nourri de drogues et d’élixirs qui le maintiennent tout juste en vie. La menace plane ; alors il rend visite au Seigneur du Chaos, Arioch, et conclut un pacte avec lui.
Il s’engage ainsi sur le chemin de l’éternelle aventure : le Navire des Terres et des Mers le porte à la cité pestilentielle de Dhozkam, et son destin le pousse à franchir la Porte des Ténèbres ; au-delà, deux épées noires attendent leur maître et leur victime… Grandes ambitions, passion monstrueuses. Idéaux et trahisons. Souffrances atroces et joies cyniques. Tourments de l’amour et douceur de haïr. Un passé ancien, qui ne peut revivre que dans les plus immondes cauchemars.


Mon avis

J'avais déjà lu ce premier tome du Cycle d'Elric il y a quelques années sans jamais continuer. Et là, l'envie m'a pris de me replonger dans cette histoire. Du coup, j'ai relu ce livre afin de me replonger dans l'histoire et en profiter pour le chroniquer, chose que je n'avais pas faite à l'époque.

Elric est Empereur de Melniboné, l'Île des dragons, qui fût jadis le plus puissant et le plus glorieux des royaumes. A présent décadente, elle a perdue sa gloire d'antan et dépérie au fil des années. Au pouvoir, le prince albinos doit faire face aux adversaires qui se dressent sur son chemin et revendiquent la légitimité de son règne.Elric conclu alors un pacte avec Arioch, le Seigneur du Chaos et part à la recherche des épées runique, Mournblade et Stormbinger...

Le livre en lui-même n'est pas très gros, à peine 180 pages. Mais ce sont 180 pages intenses. L'auteur ne s'encombre pas de détails et va droit à l'essentiel. Dans ce livre, pas de descriptions à outrance, ni de dialogues inutiles. Du coup, il se lit rapidement mais sans pour autant être inintéressant. Bien au contraire. Malgré sa petite taille, l'histoire n'en est pas moins prenante et originale.

On s'attache rapidement au personnage d'Elric. Un personnage plutôt rêveur qui aborde les choses avec philosophie. L'auteur ne s'attarde plus sur les personnages que sur l'histoire, mais suffisamment pour que l'on se fasse une idée du caractère de chacun.

Si le style d'écriture semble surprenant au premier abord, une fois plongé dans le livre, cela devient un détail secondaire. Et ce qui paraissait étrange, devient agréable et addictif.

Bref, un premier tome de qualité qui donne fortement envie de découvrir la suite et laisse à présager une série des plus palpitantes.

1 commentaire:

  1. J'ai bien envie de le lire celui-là, il a l'air sympa !

    RépondreSupprimer