lundi 7 décembre 2015

Hors jeu



Nom du titre en V.O : The hidden face
Nom du titre en V.F : Hors jeu
Auteur : Amélie C. Astier & Mary Matthews
Date de parution : 2015
Edition : Milady



Ma note : 






Résumé

Lorsqu’on est footballeur professionnel, ce n’est pas évident de protéger sa vie privée, et encore moins d’assumer son homosexualité au grand jour.

Ca, Wade Perkins l’a bien compris. Capitaine de l’équipe de Manchester, il se fait passer pour un coureur de jupons depuis des années, et ça lui a bien servi – c’est un excellent joueur, et il a la cote auprès des supporters. L’impossibilité de vivre une vraie histoire d’amour ? Il fait avec. En tout cas, c’était ce qu’il croyait, avant l’arrivée dans son équipe de Nikki, une nouvelle recrue.
Entre lui et Wade, c’est l’attraction immédiate, mais quel genre de relation les deux hommes pourront-ils nouer sans que cela nuise à leur passion… ?


Mon avis

C’est un peu sur un coup de tête que j’ai acheté ce livre. A vrai dire, j’ai été intriguée par le résumé… Et bon d’accord… J’avoue que la couverture n’y était pas pour rien non plus…

Wade Perkins a tout pour lui. Capitaine de son équipe de foot, grand, beau, riche, et toutes les femmes de la ville à ses pieds… Mais derrière les apparences, Wade dissimule un lourd secret, celui de son homosexualité. L’homme a renoncé à son propre bonheur pour poursuivre ses rêves. Et il ne le regrette pas… Jusqu’à l’arrivée de Nikki dans son équipe. Les deux hommes vont vivre une passion dévorante, mais seront-ils prêts à assumer qui ils sont et leur amour au risque de tout perdre ?

C’est difficilement que j’ai commencé cette nouvelle lecture. A vrai dire, j’ai eu beaucoup de mal à me faire au style d’écriture très « parlé » de l’auteur. Le point de vue est interne, on suit donc les pensées et les sentiments des personnages. Du coup, si j’ai apprécié d’avoir le point de vue à la fois de Nikki et de Wade, j’ai malgré tout eu du mal avec la mentalité de ce dernier, surtout au début. Il a tout du connard prétentieux. Heureusement ça ne dure pas. Et petit à petit, on se fait au style d’écriture particulier de l’auteur.

J’ai beaucoup aimé de pouvoir suivre à la fois le point de vue de Nikki et de Wade. Tout au long du livre, on est témoin de leur évolution, de leur état d’âme, de leur peine et de leur amour. C’est touchant et bien écrit. J’ai beaucoup aimé la façon dont Wade change. Au fil des pages, sa perception du bonheur change et sa rencontre avec Nikki y est pour beaucoup. Lui qui n’a jamais eu aucun soucis à vivre caché,  se rend lentement compte qu’il n’a jamais été heureux, malgré ce qu’il croyait. Mais se dévoiler n’est pas toujours facile et le chemin jusqu’au bonheur, semé d’embuches.

La relation entre Wade et Nikki est passionnelle. Entre eux, c’est le coup de foudre immédiat. Mais comme on le sait, qui dit passion, dit problèmes à venir… D’autant plus dans un monde étroit d’esprit et conservateur comme celui du sport, où être gay est mal vu. Car oui, ce livre, en plus de nous offrir une histoire d’amour incroyablement touchante, n’en aborde pas moins des sujets comme l’homophobie ou la discrimination qu’il peut y avoir à l’encontre des homosexuels. J’avoue qu’à plusieurs moments, j’ai été choquée par la réaction des coéquipiers de Wade et Nikki.

Je l’avoue, je n’aime pas du tout le foot, ni la mentalité qui va avec. Mentalité qui est bien retranscrite dans ce livre. Le foot, un sport de « vrais mecs ». J’avoue que lire ça, ça m’a beaucoup énervée car je sais que beaucoup le pense. Qu’un gay ne peut pas jouer au foot. Et franchement, ça m’énerve ces putains de préjugés…

En conclusion, je dirais que malgré un début difficile et une histoire somme toute assez prévisible, j’ai adoré ce livre ! Une histoire poignante, des émotions merveilleusement bien écrites et des personnages attachants. Tout ce qu’il faut pour faire une histoire passionnante !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire